Vacances

Les 5 meilleures manières de gâcher vos vacances, et comment les éviter

 

 

Vous avez travaillé dur toute l’année, et vous êtes sur le point d’enfin profiter de vacances bien méritées ! Si vous voulez qu’elles soient à la hauteur de vos attentes, voici les 5 erreurs à éviter pour profiter pleinement de tous les bienfaits des vacances :

1. Râler

Les bouchons, la chambre d’hôtel pas propre, les autres qui vous laissent tout gérer, la météo, trop de monde, les enfants qui se disputent… Tous les prétextes sont bons pour râler et avec tout le monde :

  • Râler sur la météo avec les inconnus
  • Râler sur le bruit avec vos voisins
  • Râler sur votre conjoint qui laisse tout le temps trainer ses affaires
  • Râler sur vos enfants qui ne font jamais rien pour vous aider

Résultat : vous serez d’humeur maussade toute la journée, et vous vous assurerez soit de faire fuir votre entourage, soit de nourrir le ressentiment de vos proches envers vous !

Solution : dites tout de suite ce qui ne va pas, et soyez reconnaissant pour ce qui va bien

Dès que vous sentez que quelque chose vous agace, essayez d’identifier tout de suite quel est votre besoin en jeu. Ensuite occupez-vous de satisfaire votre besoin : soit vous-même si c’est possible, soit en formulant posément une demande aux personnes concernées. Gardez à l’esprit qu’il est important de laisser la liberté à l’autre d’y répondre à SA manière et pas forcément tout de suite (pour aller plus loin, voir l’article Cessez d’être gentil, soyez vrai).

Ensuite, soyez reconnaissant pour ce qui va bien :

  • Complimentez vos proches pour leurs accomplissements
  • Parlez de ce dont vous êtes fier à votre entourage
  • Chaque matin, écrivez trois choses pour lesquelles vous ressentez de la gratitude. Cette simple habitude vous permettra de vous focaliser automatiquement sur les choses positives et d’être plus heureux.

En cultivant la reconnaissance, vous serez plus enthousiaste, plus optimiste et moins stressé. Mais attention, c’est contagieux Sourire

2. Sauter sur les apéros

C’est bon de profiter des apéros bien mérités en famille ou entre amis pendant ses vacances. Mais gare aux kilos et à la forme.

Si en plus vous avez pour objectif de retrouver la forme (et la ligne) pendant vos vacances, empiffrez-vous de chips, de cacahuètes et de cocktails le soir et vous êtes sûr de vous sentir mal dans votre maillot le lendemain !

Solution : sélectionnez vos plaisirs et savourez-les en conscience

Se priver de toutes les tentations, ça marche un temps. Mais quand on craque, ça fait des dégâts. L’objectif n’est pas non plus de se frustrer ! La voie du milieu est la plus adéquate :

  • Choisissez les plaisirs culinaires que vous vous accorderez, et déterminez-en la quantité. Rien n’est interdit ! A vous de trouver votre équilibre idéal entre plaisir et forme.
  • Délectez-vous ! Plus vous savourez les plaisirs que vous vous accordez, plus vite vous serez satisfait Sourire

Petite astuce : évitez de consommer des protéines animales et des féculents au cours du même repas, surtout le soir. A calories égales, votre ligne s’en portera mieux !

3. Faire une liste de tâches démesurée

Votre liste de tâches n’a cessé de grandir pendant l’année, et si vous restez à la maison, vous voudrez peut-être profiter des congés pour faire toutes vos tâches en attente : faire le grand nettoyage de votre maison, réaménager votre jardin, rendre visite à Tante Alberte, aider votre ami à faire des travaux dans sa maison, repeindre votre salon, faire le tri dans vos vêtements, réparer la gouttière, etc.

Pour être sûr de gâcher vos vacances, ne planifiez rien et réveillez-vous chaque matin avec la totalité des tâches de votre liste en tête : vous serez démotivé dès le réveil, et chaque soir vous aurez le sentiment d’avoir échoué.

Alarm clock killer, 3d rendering

Solution : priorisez, planifiez et récompensez-vous

Voici comment procéder :

1. Classez les tâches de votre liste par ordre d’importance

2. Estimez le temps nécessaire pour réaliser chacune d’entre elles, et multipliez-le par deux (on est généralement trop optimiste !)

3. Déterminez le temps que vous êtes prêt à consacrer à vos tâches pendant vos congés. A moins que vous n’ayez prévu de dédier vos vacances à faire de gros travaux, prévoyez maximum 2 heures à 4 heures par jour en moyenne

4. Planifiez dans votre agenda les tâches que vous accomplirez pendant vos congés, en commençant par les plus importantes (et non pas par les plus rapides !) et sans dépasser la plage horaire prévue à cet effet (déterminée au point précédent)

5. Reportez, supprimez ou déléguez les autres tâches !

6. Récompensez-vous chaque fois que vous aurez accompli une tâche (ou une partie de tâche si elle est grande).

En planifiant les tâches que vous comptez accomplir et en déterminant clairement les tâches que vous ne ferez pas, vous vous sentirez plus léger et moins stressé : tout est dans l’agenda, vous n’avez plus à y penser. Vous éviterez aussi de vous culpabiliser pour les tâches non faites. En vous récompensant régulièrement, vous vous sentirez fier du travail accompli, et vous améliorerez votre estime de vous-même.

4. Etre tout le temps content

Pour gâcher vos vacances, soyez tout le temps content quoi qu’il arrive ! Les enfants renversent de la sauce sur votre tenue de soirée, les voisins vous empêchent de dormir toute la nuit, vous vous chopez systématiquement toutes les corvées journalières, vos amis vous prennent pour leur baby-sitter attitré, etc. Surtout ne dites rien et souriez.

Faux sourire

Rien de tel pour nourrir votre frustration et vos ressentiments, c’est très efficace. Au bout d’une semaine, la crise est garantie !

Solution : mettez vos limites posément le plus tôt possible

Cultiver la gratitude ne veut pas dire être bon et bête ! Si le fait de se sentir reconnaissant embellit vos journées, forcer votre bonne humeur alors que vos limites sont dépassées est néfaste pour la qualité de vos relations.

Voici comment procéder :

  • Soyez attentif à votre état interne : dès que vous sentez le premier signe d’agacement, essayez d’identifier tout de suite ce qui ne vous convient pas. Plus vous vous y prenez tôt, plus vous serez calme pour réagir adéquatement
  • Si vous êtes déjà fort énervé, isolez-vous 2 minutes le temps de vous mettre à l’écoute de votre colère.
  • Formulez votre demande aux personnes habilitées.
  • Si personne ne peut rien y changer (par exemple : un temps pourri), accueillez votre frustration pour ensuite :
    • soit changer ce que vous pouvez changer (par exemple : modifier vos projets pour adapter vos activités à la météo)
    • soit lâcher prise sur ce que vous ne pouvez pas changer

5. Essayer de rattraper les manques d’une année en 15 jours

L’année a été chargée ! Vous attendez vos vacances avec impatience pour rattraper le temps perdu. Vous pouvez avoir envie de :

  • Retrouver une grande intimité et complicité avec votre conjoint, vos enfants, vos amis,…
  • Faire le plein de fêtes pour toute l’année
  • Vous sculpter un corps de rêve
  • Recharger vos batteries
  • Etc.

Pour être sûr de n’obtenir aucun résultat et recommencer le travail complètement frustré, voilà ce qu’il faut faire :

  • Étouffer vos proches avec une attention démesurée
  • Négliger votre temps de sommeil et boire de l’alcool comme quand vous aviez 20 ans
  • Faire du sport au maximum de vos capacités la première fois que vous rechaussez vos baskets, et ne manger que des feuilles de salade pendant 3 jours. Courbatures, chute de motivation, 3 kilos de plus à la fin des vacances et baisse de votre estime sont garantis !
  • Ne jamais vous accorder de temps pour vous

Résultat : vous serez soulagé de retourner travailler.

Solution : Soyez patient

On ne peut pas compenser les frustrations de 350 jours en 15 jours ! Il faut y aller par petits pas, même si 15 jours c’est court ! Au lieu de chambouler toutes vos habitudes, changez une petite chose dans chaque domaine :

  • Montrez-vous simplement disponible pour vos proches, et ayez envers eux de petites intentions gratuites. S’ils voient une porte ouverte (sans loup caché derrière prêt à les dévorer), ils finiront par venir.

Empathie

  • Profitez des fêtes pour décompresser et passer de bons moments avec d’autres, et c’est tout ! Vous n’avez plus 20 ans, rentrer à 6h du matin en titubant ça se paie cash !
  • Soyez attentif aux messages de votre corps : si vous êtes essoufflé, ralentissez, si vous avez aussi faim après votre repas qu’avant, mangez jusqu’à vous sentir satisfait (sans exagérer…)
  • Planifier des moments pour vous régénérer (en accord avec votre famille) et consacrez réellement ces moments à votre repos.

Cet article vous a plu ? Faites-en profiter vos connaissances en leur partageant l’article sur Facebook ou sur Twitter !

Crédit photo : pixabay, Wax, vladimirfloyd, Morgan sessions

Publié dans Bien-être physique, Bien-être psychologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *