bioelectronique-vincent

La bioelectronique Vincent

bioelectronique-vincentRésumé en quelques lignes : La bioélectronique Vincent est une technique de santé naturelle et de vitalité. La santé est l’expression de la Vie, et les milieux favorables au développement de la vie ont des paramètres bioélectroniques précis. Louis-Claude Vincent les a analysés afin de développer sa méthode pour nous aide à tendre vers une santé parfaite naturellement.

De Roger Castell, 238 pages, publié en 2011

RESUME : La bioélectronique Vincent

1. Bioélectronique Vincent : qu’est-ce que c’est ?

Louis-Claude Vincent a mesuré les paramètres bioélectroniques des liquides organiques (salive, urine, sang) de personnes en bonne santé et malades. Il a ainsi découvert une corrélation entre les caractéristiques bioélectroniques d’une personne et son état de santé. Sur base d’à peine trois paramètres, Monsieur Vincent pouvait diagnostiquer l’état de santé d’une personne !

Il a ensuite eu l’intuition que pour favoriser une bonne santé, il fallait consommer des aliments et des boissons ayant des valeurs bioélectroniques proches de celles mesurées chez les personnes ayant une santé parfaite. C’est de là qu’est née sa méthode : la bioélectronique Vincent.

Les trois paramètres principaux utilisés dans la bioélectronique Vincent sont :

  • Le pH (potentiel hydrogène) mesure le caractère acide ou basique
  • Le rH2 (facteur d’oxydoréduction) mesure le caractère oxydant (perte d’électrons ou création de radicaux libres) ou réducteur (gain d’électrons)
  • Le rô (facteur de résistivité) mesure la concentration en électrolytes (ou sels minéraux)

Sur base de deux paramètres, le pH et le rH2, Louis-Claude Vincent a mis en évidence 4 milieux :

  • Acide et réducteur
  • Acide et oxydé
  • Alcalin et oxydé
  • Alcalin et réducteur

Une personne dans un état de santé parfaite a les caractéristiques bioélectroniques suivantes :

image

Voici un graphique représentant ces quatre milieux, ainsi que les mesures idéales du sang, de la salive et de l’urine d’une personne en parfaite santé :

image

2. Améliorer sa santé avec la bioélectronique Vincent

A. Bien choisir son alimentation

Règles de base :

Pour compenser les déséquilibres de notre vie moderne, nous devons privilégier une alimentation qui permet de rééquilibrer les paramètres bioélectroniques de nos liquides physiologiques. Les aliments réducteurs (riches en électrons libres) et légèrement acides sont propices à une santé parfaite. Attention à ne pas confondre un aliment acide avant digestion avec son potentiel alcalinisant (ou basifiant) après digestion mesuré par l’indice PRAL ! Le meilleur exemple est celui du citron qui est acide en bouche mais qui a un effet alcalinisant après digestion. Pour en savoir plus, voir l’article Equilibre acide-base.

Voici un résumé des 8 principales pratiques :

  1. Les légumes et les fruits constituent la base d’une bonne alimentation
  2. Privilégiez les aliments bios ou de l’agriculture raisonnée qui ont un meilleur facteur rH2 (la culture intensive a un effet oxydant)
  3. Mangez le plus frais possible
  4. Cuisson : Privilégiez les aliments crus, la cuisson mijotée longuement au feu doux, le vitaliseur ou la cuisson vapeur. Evitez le four, la cocotte-minute et le micro-ondes.
  5. Corps gras :
    • Les fruits secs (amande, noix, noisette, olive, avocat) et les graines (sésame, lin, courge, tournesol, pignon) sont d’excellentes sources de lipides
    • Les huiles végétales vierges sont aussi une très bonne source d’acides gras monoinsaturés et polyinsaturés. Huiles de cuisson : olive, coco et arachide. Huiles d’assaisonnement : noix, colza, carthame, sésame.
    • Les huiles de poissons sont très bénéfiques pour la santé.
    • Le beurre est à éviter. Si vous en consommez, préférez le au lait cru.
  6. Fromage : choisissez-le de préférence de chèvre ET au lait cru.
  7. Pain : le meilleur est le pain complet au levain.
  8. Assaisonnez vos repas avec des épices et des aromates

Les supers aliments restaurateurs de santé :

  • Bulbes (ail, oignons, échalotes) et racines (betterave rouge, céleri rave, carotte, navet, radis rose et noir)
  • Aliments lacto-fermentés (légumes, jus, kéfir, kombucha, choucroute)
  • Graines germées

Voici un schéma représentant les aliments restaurateurs de santé en fonction de leurs paramètres bioélectroniques :

image

B. Bien choisir son eau

L’eau a un rôle vital dans la préservation de la santé ! Une eau idéale favorise une bonne épuration de l’organisme et un renouvellement optimal de l’eau dans les cellules.

Une eau de qualité est à la fois pure (absence de micro-organismes pathogènes et de produits chimiques toxiques) et biocompatible, c’est à dire compatible avec les paramètres bioélectroniques de la santé et de la vie. La qualité de l’eau peut être appréciée en fonction de trois paramètres :

image

Eau de votre robinet :

L’eau du robinet comporte généralement un nombre important de polluants. En outre, après le passage dans de longues conduites, elle perd son potentiel réducteur. Pour finir, elle est souvent (pas toujours) trop chargée en minéraux.

NB : les minéraux contenus dans l’eau de boisson sont très peu assimilables par les cellules de l’organisme (une eau riche en calcium ne renforcera pas vos os !). Un taux excessif en minéraux empêche une bonne élimination et nous rendra plus vulnérables aux ondes électromagnétiques environnantes.

Comment améliorer l’eau de votre robinet ?

  • Filtration
    • Le filtre à charbon : il élimine le chlore et la plupart des nitrates, mais il faut le changer souvent et il oxyde l’eau.
    • L’osmose inverse : c’est le meilleur système de filtration, mais il est très couteux.
  • Dynamisation et revitalisation (pH et rH2) : Pour revitaliser votre eau, ajoutez le jus d’un citron ou quelques graines germées. Pour la dynamiser, la solution la moins couteuses est le Dejaval (création de vortex qui restructurent l’eau).

Eau en bouteille :

Si vous buvez de l’eau en bouteille, privilégiez un pH compris entre 5,5 et 6,5 et une teneur en minéraux inférieure à 120 mg/l. Selon l’auteur, les meilleures eaux françaises sont la Mont Roucous (pH 6,2 / 23mg/l) , la Montcalm à Auzat (pH 6,5 / 28mg/l) et la Valon à Metzeral (pH 6,6 / 30 mg/l). La Volvic est également bien classée (pH 7,5 / 130mg/l). En Belgique, l’eau de Spa présente de bonnes caractéristiques selon son étiquette (pH 6 / 33mg/l)

Eviter les déshydratants :

  • Boissons sucrées et alcoolisées (une consommation modérée de vin rouge est toutefois salutaire Sourire )
  • Boissons diurétiques : café, bière, vin blanc, thé (à ne pas confondre avec les tisanes qui sont bénéfiques)
  • Aliments sucrés et très salés
  • Tabac

3. A vous de jouer

Sur base de cet article, déterminez au moins une habitude que vous allez mettre en place. Voici quelques propositions :

  • Manger des légumes ou des fruits à chaque repas
  • Acheter des fruits et légumes bios
  • Opter pour du pain complet au levain
  • Cultiver des graines germées
  • Manger des racines crues 3 fois par semaine (betterave rouge, céleri rave, carotte, navet, radis rose et noir)
  • Boire une boisson lacto-fermentée 3 fois par semaine (kéfir / kombucha / jus de légumes)
  • Ajouter des épices ou des aromates à tous vos repas chauds
  • Assaisonnez vos plats avec une des huiles végétales précitées
  • Manger des fruits secs à la place de sucreries

Merci d’avoir lu cet article. Si ça vous a plu, faites-en profiter vos amis en le leur partageant. Vous leur ferez plaisir, vous me ferez plaisir et vous vous ferez plaisir. Bref, tout le monde sera content Sourire

Achetez ce livre sur amazon :

Recherches utilisées pour trouver cet article :Acide de fruit a letat pure
Publié dans Bien-être physique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *