jeuner

Le jeûne

jeûner

Résumé du livre en quelques lignes :  Le jeûne est probablement la meilleure méthode pour régénérer son corps, perdre ses kilos superflus, embellir sa peau et prendre soin de sa santé en autonomie. Ce petit livre contient toutes les informations utiles pour nous guider dans cette belle aventure du jeûne sans difficultés.

Du Dr Hellmut Lützner, 95 pages, publié en 2009

RESUME : Le jeûne

1. Pourquoi jeûner

Notre mode de vie moderne nous expose à de nombreuses sources de toxines (pesticides, métaux lourds, alimentation acidifiante, nicotine, gaz d’échappements, meubles,…). Les périodes de jeûne naturelles que connaissaient nos ancêtres en attendant le printemps ont été fortement réduites, voire supprimées. Nous laissons peu de répit à notre corps pour se nettoyer et se régénérer.

Le jeûne a de nombreuses vertus, dont certaines commencent à être reconnues par le corps médical :

  • perte de kilos superflus
  • protection contre le vieillissement prématuré
  • élimination des toxines accumulées
  • embellissement de la peau
  • prévention contre certaines maladies (cancer, ostéoporose, arthrite, maladies cardiovasculaires,…)
  • meilleur état de santé général
  • Facilite l’introspection
  • Facilite la mise en place de nouvelles habitudes alimentaires

Jeûner est un mode de vie prescrit par la nature : quand ils sont malades ou blessés, les animaux jeûnent par instinct. Les animaux, tout comme les hommes avant la sédentarisation, connaissent des périodes de jeûne qui se répètent chaque année (généralement à la fin de l’hiver).

L’organisme va dégrader successivement dans l’ordre :

  • Tout ce qui lui pèse
  • Tout ce dont il n’a pas besoin
  • Tout ce qui le dérange
  • Tout ce qui le rend malade

The girl is engaged in yoga in the parkJeûner, c’est le moyen le plus naturel et le plus facile de prendre soin de sa santé.

L’organisme ne détruit pas :

  • Ce qui est utilisable
  • Ce qui fonctionne
  • Ce qui est vital

2. Comment jeûner

Le jeûne se déroule en 3 phases :

1. le jour de préparation (1 jour)

La veille du jeûne, il faut manger léger. Les repas seront essentiellement composé de crudités, de légumes et de fruits (y compris noix).

2. le jeûne (5 jours)

Supprimer tous les aliments solides. Les seules boissons autorisées sont :

  • eau
  • tisanes
  • bouillons de légumes
  • jus de légumes

Il est possible de jeûner uniquement à l’eau et aux tisanes. L’auteur préconise toutefois de prendre des bouillons de légumes et jus de légumes pour leur apport en vitamines, en sels minéraux et en éléments alcalins qui compenseront l’hyperacidité du jeûne.

Le nettoyage organique qui a lieu pendant le jeûne a pour conséquence que le corps est particulièrement toxique et acide durant cette période. Il est important de favoriser l’élimination des déchets :

  • élimination intestinale : les 1er, 3ème et 5ème jours, soit procéder à un lavement, soit boire 2 cuillères à café de sulfate de magnésium dans un verre d’eau tiède.
  • élimination urinaire : boire 2 à 3 litres par jour.
  • élimination buccale : se laver également la langue avec la brosse à dents, se rincer la bouche plusieurs fois par jour ou sucer une rondelle de citron. Pour neutraliser la mauvaise haleine, vous pouvez prendre une cuillère à café d’argile dissoute dans de l’eau plusieurs fois par jour.

Pour aller plus loin, télécharger votre guide « 4 pratiques pour détoxifier votre corps en 10 jours sans compléments alimentaires » dans la colonne de droite ou sous l’article.

3. reprise alimentaire (2 à 3 jours)

La reprise alimentaire est plus importante que le jeûne en soi ! Elle doit se faire en douceur pour permettre au corps d’opérer la transition. Les conditions sont analogues à celles du jeûne : calme, tranquillité, temps devant soi.

Les menus seront essentiellement composés de crudités, légumes, fruits (y compris noix), graines de lin pour stimuler les fonctions intestinales, un peu de matières grasses et herbes aromatiques. La production de sucs digestifs sera stimulée par les éléments suivants :

  • Bonne mastication
  • Crudités
  • Acides des fruits (pomme crues)
  • Acide lactique
  • Fines herbes

 3. Réussir son jeûne

Pour bien jeûner, 4 règles fondamentales doivent être respectées :

  • s’abstenir de manger : se contenter de boire (tisanes, bouillons de légumes, jus de légumes et de l’eau). Il est plus facile de ne rien manger du tout que de manger ‘juste une petite chose’, car aussi infime soit elle, elle risquerait de faire basculer notre corps du programme ‘je me nourris de mes réserves’ à son programme habituel ‘je me nourris des aliments extérieurs.
  • supprimer tout ce qui n’est pas indispensable (nicotine, alcool, café, médicaments dont on peut se passer dont les diurétiques, les anorexigènes, les somnifères et les laxatifs).
  • se libérer du quotidien : obligations familiales et professionnelles (repas d’affaires,…), magazines, radio, télé. Le but est de permettre d’aller à la rencontre de soi-même.
  • se comporter de façon naturelle en faisant ce qu’on a envie de faire : flâner, lire, danser, écouter de la musique, se promener, se reposer,…
  • s’activer tous les jours : pour éviter de perdre de la masse musculaire, s’activer 30’ minutes par jour (marche, danse, vélo,…). Attention, pas de sprint !

Il est possible de travailler tout en jeûnant, mais il faut savoir que le corps fonctionne au ralenti. Il est important d’adopter une attitude de relaxation et de respecter son rythme. Hormis de possibles fatigues passagères, les facultés mentales et physiques sont toutefois maintenues, et après le jeûne, les capacités d’attention seront même améliorées. Pour un premier jeûne, c’est plus facile de choisir une période de congés.

Le plus grand obstacle d’un jeûne réussi vient des âmes bienveillantes de notre entourage qui connaissent toujours mieux que nous, ont des idées toutes faites et nous inondent de leurs conseils. Mieux vaut être ferme une bonne fois pour toutes dès le départ pour fixer le ton.

4. Précautions

Le jeûne peut se pratiquer seul pour les personnes n’ayant pas de problèmes de santé. Jeûner seul est toutefois à éviter dans certaines circonstances :

  • état dépressif depuis un certain temps
  • peu de forces à la suite d’une maladie ou d’une opération
  • si vous êtes surmené, fatigué, nerveux ou tendu : attendez d’aller mieux. Avoir une alimentation soignée est plus importante que de jeûner de temps en temps. Commencez par soigner votre alimentation et par favoriser la détente (voir article sur la micro-sieste)
  • si vous êtes sous médication forte nécessitant une surveillance. Il faut s’adresser à la clinique du jeûne.

Si vous avez des doutes, notamment en cas de tension trop faible ou trop élevée, ou d’une maladie chronique, demandez conseil à votre médecin !

CHRONIQUE : Le jeûne

Les bienfaits du jeûne ne sont maintenant plus à prouver, même si ses applications cliniques sont encore trop peu nombreuses. Jeûner devrait faire partie de nos habitudes alimentaires : c’est un geste tout à fait naturel qui a été quelque peu oublié, et qui permet de régénérer notre corps de tous ces polluants auxquels il est quotidiennement exposé.

Le jeûne est la manière la plus simple de modifier ses habitudes alimentaires. C’est aussi l’occasion de se reconnecter avec soi, de s’aligner pour mieux avancer. C’est un outil puissant pour régénérer son corps, et gratuit (sauf accompagnement si nécessaire). Mais il est important de se renseigner pour le pratiquer correctement.

Le Dr Lützner ne donne pas de durée maximale pour un jeûne. Toutefois, d’autres auteurs recommandent de ne pas dépasser 15 jours pour les jeûnes à l’eau.

Points négatifs :

  • Les références de l’auteur sur l’alimentation sont assez anciennes. Pour les intolérants au lactose, il existe d’autres sources d’acide lactique que le yaourt pour la reprise alimentaire, comme les jus de légumes ‘lacto-fermentés’ (magasins bio), les cornichons ou encore la choucroute.

Points positifs :

  • Petit livre très pratique, qui contient toutes les informations nécessaires pour réussir son jeûne.
  • Spécialiste du jeûne thérapeutique, le Dr Lützner nous transmet une méthode qu’il a pu tester sur le terrain et dont il a pu mesurer les bienfaits.

Cet article vous a plu ? Faites-en profiter vos connaissances en leur partageant sur Facebook et sur Twitter clip_image004

Achetez ce livre sur amazon :

Crédit photo : sushytska

Publié dans Auto-réalisation, Bien-être physique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *