equilibre-acide-base

Equilibre acide-base

1. Equilibre acide-base

L’équilibre acido-basique de l’organisme joue un rôle important sur l’état de santé d’un individu. Le mode de vie moderne a tendance à acidifier notre corps (produits alimentaires transformés, stress, pollution, sédentarité, respiration superficielle, excitants,…). Or, lorsque notre organisme est trop acide, de nombreux inconvénients plus ou moins graves peuvent se manifester :

  • Fatigue
  • Irritabilité
  • Brûlures d’estomac
  • Crampes
  • Ostéoporose / arthrose
  • Terrain propice au développement de maladies (notamment le cancer)

Pour nous aider à adopter une alimentation alcalinisante (ou basifiante) afin de contrer l’acidification de notre organisme, des chercheurs allemands ont mis au point un indice permettant de connaître le potentiel acidifiant ou alcalinisant des aliments. Il s’agit de l’indice PRAL. Un indice négatif correspond aux aliments alcalinisants et un indice positif aux aliments acidifiants.

equilibre-acide-base

De son côté, Louis-Claude Vincent a mesuré les valeurs bioélectroniques des liquides organiques (sang, salive et urine) propices à une santé parfaite. Ces facteurs sont :

  • Le pH (potentiel hydrogène)
  • Le rH2 (facteur d’oxydoréduction)
  • Le rô (facteur de résistivité)

Son approche est de dire que les aliments et l’eau favorisant une santé parfaite ont des valeurs bioélectroniques proches de celles que l’on retrouve chez les personnes en bonne santé. Mais alors qu’il est admis qu’il faut favoriser une alimentation alcalinisante pour compenser les facteurs acidifiants de l’organisme, il résulte de la bioélectronique Vincent que les milieux les plus propices à une santé parfaite sont légèrement acides. N’est-ce pas contradictoire ?

2. Indice PRAL et biolélectronique Vincent : incompatibles ou complémentaires ?

Ces deux approches ne mesurent pas la même chose : l’indice de PRAL mesure le potentiel alcalinisant ou acidifiant APRES DIGESTION, alors que la bioélectronique mesure l’acidité ou l’alcalinité d’un aliment AVANT DIGESTION.

Or, le caractère acido-basique d’un aliment avant de le manger est différent de son potentiel acidifiant / alcalinisant après digestion (notamment grâce à l’élimination de carbone via la respiration). C’est ainsi que le citron, très acide en bouche, a un potentiel alcalinisant après digestion.

Ces deux mesures ne sont donc pas contradictoires mais bien complémentaires !

Pour la petite histoire, un sang trop alcalin est synonyme d’un terrain acide : il transporte des bases (notamment celles contenues dans les os,…) pour compenser le caractère acide du terrain d’un corps déséquilibré. Pour que le sang retrouve son pH idéal, il est nécessaire d’alcaliniser le terrain avec des aliments alcalinisants.

L’indice de PRAL sert donc à déterminer quels aliments consommer pour éviter une acidification excessive de notre corps. Mais alors, la bioélectronique, à quoi ça sert ?

3. Intérêt de la bioélectronique Vincent

Le pH (avant digestion) est surtout important pour le choix de l’eau : seule une eau présentant des valeurs bioélectroniques proches de celles de la santé parfaite permet une élimination optimale des toxines de notre corps et une bonne hydratation de nos cellules.

La bioélectronique de Vincent ajoute également deux paramètres : la résistivité et le potentiel réducteur.

Le potentiel réducteur est le reflet du nombre d’électrons libres (chargés négativement). Sachant que notre environnement est généralement oxydant (excès de radicaux libres chargés positivement), il est essentiel d’avoir un apport quotidien d’aliments avec un potentiel réducteur inférieur à 21 sur une échelle allant de 0 à 42.

La résistivité mesure la concentration en sels minéraux. Une eau présentant une bonne résistivité (peu chargée en minéraux) permet une bonne élimination des toxines par l’organisme, et nous rend résistants aux inductions électromagnétiques. En plus, les minéraux de l’eau sont très peu assimilables par nos cellules !

4. Concordance entre l’indice PRAL et la bioélectronique Vincent

Il s’avère qu’une grande partie des aliments présentant de bonnes valeurs selon la bioélectronique Vincent correspondent aux aliments qui ont un indice PRAL inférieur à 0, soit majoritairement les fruits et légumes.

La bioélectronique Vincent apporte toutefois 2 éléments importants :

  • Choix de l’eau (pH entre 5,5 et 6,9, rH2 entre 23 et 28, résidus secs entre 10 et 100 mg/litre)
  • Importance de manger des fruits et légumes FRAIS (une fois récoltés, les fruits et légumes perdent leurs électrons libres de manière continue)

5. En pratique

Sur base de ces deux indices, voici les principaux éléments à retenir :

Choix de l’eau :

Eau en bouteille : Favorisez une eau peu chargée en minéraux (inférieur à 100 mg/litre). Une eau riche en calcium ne régénèrera pas vos os ! Par contre, elle portera atteinte à l’élimination naturelle de vos toxines, sera moins hydratante et pourra être à l’origine de calculs rénaux.

Astuce pour améliorer la qualité de l’eau courante : Pour revitaliser votre eau avec des électrons libres, lui donner un caractère légèrement acide (bioélectronique), et un potentiel alcalinisant (indice de PRAL), ajoutez le jus d’un citron pour 1 litre à 1,5 litres d’eau, à boire tout au long de la journée.

Choix des aliments :

Les principaux aliments santés sont :

  • Tous les fruits et légumes FRAIS
  • Les aliments lacto-fermentés (olives, cornichons, choucroute, kéfir, kombucha,…)
  • Les herbes aromatiques et les épices

Un super aliment

Les graines germées ont un potentiel réducteur exceptionnel en plus d’être alcalinisantes (PRAL) et légèrement acides (bioélectronique). Elles sont aussi très minéralisantes (contrairement à l’eau, les minéraux des aliments solides sont bien assimilables par nos cellules Sourire). Une cuillère à soupe de graines germées équivaut aux bienfaits de 500 gr de légumes frais !!!

6. A vous de jouer

Je vous propose de choisir au moins une habitude que vous allez implémenter dans votre vie quotidienne parmi ces 4 propositions :

  1. Cultiver et consommer des graines germées
  2. Consommer des légumes ou des fruits à chaque repas (le plus frais possible)
  3. Ajouter du jus de citron fraichement pressé à votre eau
  4. Agrémenter vos repas d’herbes aromatiques ou d’épices au moins une fois par jour

Merci d’avoir lu cet article en entier Sourire. S’il vous a plu, cliquez sur j’aime et partagez-le à vos amis. Vous ferez plaisir à vos amis, vous me ferez plaisir et vous vous ferez plaisir. Bref, tout le monde sera content Sourire

Crédits photo : Gellinger

Recherches utilisées pour trouver cet article :les aliments ayant un pral super negatif
Publié dans Bien-être physique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *